01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Transaction immobilière classique ou viager : que choisir?

Transaction immobilière classique ou viager : que choisir?

Les objectifs déterminent s’il faut opter pour l’achat immobilier classique ou le viager.

 Si vous souhaitez vous installer dans la maison dès la signature de l’acte de vente, vous avez en principe le choix entre le viager libre et l’achat immobilier classique. Sachez d’emblée que dans la pratique, rares sont les crédirentiers qui effectuent des ventes en viager libre. La majorité vend en viager occupé soit avec droit d’usufruit soit avec simple droit d’usage et d’habitation. En revanche, si vous ne pouvez pas emprunter et/ou souhaitez placer votre argent dans la pierre, il est clair que l’achat en viager est plus approprié que l'immobilier classique. Les crédirentiers préfèrent largement le viager occupé n’est pas un obstacle. En fait, ces vendeurs sont en majorité des personnes âgées de 70, 80 ans, voire plus. Ces seniors savent d’ailleurs pertinemment que la vente ne pourrait se faire qu’à partir de 75 ans. Ainsi, la solitude et la dépendance dans les centres de pensionnat poussent de plus en plus de personnes âgées à vendre en viager.  

L’achat immobilier classique serait-il plus approprié pour un projet d’investissement locatif ? 

C’est une idée reçue qui ne correspond pas forcément à la réalité. La défiscalisation est parfaitement faisable dans un achat immobilier classique comme dans le viager. Quelque part, la défiscalisation en viager s’apparente totalement, à la défiscalisation dans un achat de bien en phase d’achèvement. On recommandera néanmoins au débirentier de privilégier un vendeur d’au moins 80 ans. Acheter une maison ou un appartement à un crédirentier de 80, 85 ou 90 ans, c’est une bonne affaire parce que l’espérance de vie est plus courte. D’un autre côté, n’oubliez pas que vous aurez à déclarer au titre de l’ISF une propriété que vous n’occupez pas encore.