01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Comprendre le principe du viager sans rente

[IMG_MAIN] Contrairement au format du viager traditionnel, le viager sans rente n’implique aucun versement régulier mensuel,trimestriel ou annuel allant du débirentier au crédirentier. Dans cette forme rare de transaction, seul le bouquet ou capital de départ est versé à la signature du contrat entre les deux parties.

Un bouquet intéressant
Parce qu’il n’y a plus obligation de versement de rentes périodiques, la somme versée en bouquet sera plus importante que d’habitude même si elle ne représentera qu’une partie de la valeur du bien en question. 

Mode de calcul du viager sans rente 
Dans la vente d’un bien en viager sans rente, le propriétaire aura droit en une seule fois à un capital. Calculée suivant l’espérance de vie du vendeur, cette somme est le total des rentes qu’il aurait dû percevoir en cas de viager traditionnel. Suivant les termes du contrat de vente, le reste de la somme servira à gérer les charges locatives et les taxes d’habitation en cas de viager occupé. Enfin, le viager sans rente implique un démembrement ou une division des droits entre l’usufruitier et le nu-propriétaire. 

Les paramètres de calcul de la rente viagère :        
- Valeur du bien comptée suite à une expertise.
- Versement du bouquet et son montant. 
- Age du vendeur et son espérance devie suivant les barèmes proposés par les organismes. 

Viager sans rente : pesez le pour et le contre 
Avant de choisir le viager sans rente, il faut faire le point sur les avantages et les contraintes de cette forme de transaction : paiement d’une somme importante mais en une seule fois, possibilité d’occupation de la maison pour l’acheteur tandis que le vendeur doit savoir gérer le capital et opter pour les meilleurs placements.