01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Une retraite paisible avec l'assurance-vie transformée en rente viagère

[IMG_MAIN] Les avancées médicales et l’amélioration des conditions de vie ont augmenté l’espérance de vie des seniors, des retraités actifs ou dépendants qui doivent assurer des années de vie supplémentaire en maintien à domicile. Et même si l’idée de vivre plus longtemps peut être attrayante, plusieurs épargnants doivent chercher une nouvelle manière d’assurer leurs vieux jours. 


Une solution : la rente viagère

Souvent indexée, la rente viagère est une forme de revenu forfaitaire versée à une personne jusqu’à son décès. Basée sur le même principe que la vente immobilière en viager qui consiste à verser une rente à vie au vendeur au lieu de payer un capital, l’assurance-vie peut être divisée en rentes au lieu d’être perçue sous forme de capital. En rappel,une rente peut être versée à une seule tête ou être réversible et attribuée à un second bénéficiaire au décès du premier. Dans ce dernier cas, le taux de réversion est situé entre 60% à 100% suivant les compagnies d’assurance-vie. 


Les atouts et les inconvénients de la rente viagère

Contrairement au capital de l’assurance-vie qui peut être épuisé avant le décès de l’épargnant, la rente viagère permet d’avoir accès à une sécurité financière parce que la compagnie d’assurance-vie (le débirentier) se doit de verser la rente jusqu’au décès du crédirentier. En outre, la rente viagère n’implique pas une forte capacité de gestion du crédirentier probablement en situation de dépendance qui touche régulièrement son revenu sans risquer un détournement de capital. Par contre, la rente viagère ne permet plus à son bénéficiaire d’avoir accès à une somme importante pour assurer une dépense imprévue tandis que les héritiers ne doivent pas espérer avoir accès à des arrérages, sauf en cas de contrats à annuités garanties.