04 42 12 33 33
* Coût d'un appel local

La ville de Paris investit dans le viager !

La ville de Paris investit dans le viager !
Après avoir bien analysé la proposition du groupe écologiste, le conseil de Paris a voté positif pour l'achat de certains biens immobiliers en viager par la Ville de Paris. Ce dispositif de viager "public et solidaire" va être mis en place très rapidement afin d’aider nos retraités à mieux vivre leur retraite. La ville de Paris va acquérir plusieurs biens en viagers, auprès des personnes volontaires, et leur versera une rente à vie. A la suite du décès de ce dernier, la ville deviendra propriétaire du bien et pourra alors le transformer en logement social.

Retour sur le marché du viager 

Le viager est une solution intéressante pour arrondir les fins de mois d’un retraité. Pourtant, cette pratique reste peu répandue. 
En effet, selon les statistiques non officielles diffusées par un établissement expert sur le marché, il y aurait au maximum 5000 transactions par an dans l’Hexagone, avec des offres principalement concentrées en Île-de-France et en Côte d’Azur. L’Île-de-France enregistre chaque année entre 300 et 700 transactions en viager (viager occupé et viager libre confondus), qui se répartissent comme suit : 45% des ventes dans Paris et 30% en petite couronne. Notons que dans 76% des cas, la vente en viager concerne la vente d’un appartement, et en moyenne, les vendeurs sont âgés de 48 ans.

Le viager rapporte entre 1 040 euros et 1 400 euros en moyenne par mois

Rappelons que dans une transaction viagère, l’acquéreur paie une somme, appelée « bouquet », au début une partie de la valeur du bien tout en s’engageant à verser une rente jusqu'au décès du vendeur. En viager, le montant de cette rente se calcule selon la valeur vénale du bien immobilier, du montant du bouquet, du statut d’occupation du bien ainsi que de l’âge du vendeur, tenant compte de son espérance de vie. Selon la Chambre des notaires de Paris, le marché en viager rapporterait en moyenne mensuelle entre 1 400 euros pour la vente d’appartement et 1 040 euros pour la vente d’une maison, en Île-de-France. Les chiffres démontrent que seulement 14% de ces biens sont vendus en viager libre. Enfin, le bien immobilier le plus vendu dans la région francilienne est un appartement ayant deux pièces, en viager occupé.