01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Achat ou vente d'un logement : que choisir entre le viager occupé ou libre ?

[IMG_MAIN]

Viager occupé : le crédirentier habite dans le logement jusqu'à son décès

En viager occupé, le crédirentier (vendeur) conserve le droit de jouissance de son bien immobilier. Cela signifie qu’il en a l’usage et qu’il peut y loger jusqu'à son décès. Par ailleurs, il reçoit de son débirentier (acheteur) un bouquet lors de la vente chez le notaire ensuite une rente viagère tous les mois, aussi considérée comme revenu mensuel fixe jusqu'à son décès. Ces sommes sont fixées préalablement par les deux parties en fonction de l’âge du vendeur. En outre, le crédirentier ne prend plus en charge les travaux et la taxe foncière, et ses frais en copropriété sont réduits.

Viager libre : le débirentier obtient immédiatement la jouissance du bien

Contrairement au viager occupé, le viager libre permet aux acquéreurs de s’installer directement dans le bien immobilier ou de le mettre en location. Le crédirentier ne détient donc plus aucun droit d’occupation ni de jouissance sur le bien immobilier dès la signature du contrat de vente. En contrepartie, il recevra un bouquet et une rente plus élevés. Cette alternative est intéressante pour ceux qui doivent partir en maison de retraite, ceux qui possèdent une résidence secondaire et qui souhaitent y résider tout en percevant des revenus mensuels. L’Hexagone compte aujourd'hui en moyenne 95% de viagers occupés, contre 3 à 5% de viagers libres.
Source: SE LOGER