04 42 12 33 33
* Coût d'un appel local

Deux atouts non négligeables pour vendre sa maison en viager

[IMG_MAIN]

Vendre sa maison en viager est financièrement favorable

Pour pouvoir profiter d’une retraite paisible, vendre sa maison en viager peut s’avérer une solution permettant de bénéficier d’un revenu supplémentaire régulier. En effet, une personne retraitée peut voir ses revenus baisser du fait qu’elle perçoit une pension modeste, alors que ses charges pourront augmenter du fait d’éventuels frais en cas de besoin d’assistance. Ce type de transaction lui permet de percevoir une rente viagère, qui d’autant plus pourrait être réversible en faveur de son conjoint en cas de décès du vendeur. Le viager occupé présente davantage d’intérêts étant donné qu’il donne au crédirentier la possibilité de résider dans la maison jusqu’à son décès. En dépit de la perte du patrimoine pour les héritiers, ces derniers peuvent néanmoins profiter d’un capital relatif au bouquet qui a été réglé au comptant par l’acheteur, au moment de la signature de l’acte de vente.

Vendre sa maison en viager pour bénéficier de plusieurs avantages fiscaux

Les avantages fiscaux sont des facteurs qui motivent certaines personnes à vendre leur maison en viager. En effet, les plus-values d’une résidence principale sont exonérées d’impôt. Par ailleurs, le vendeur bénéficie d’un abattement fiscal considérable sur sa rente viagère. Cette réduction est d’autant plus élevée si le crédirentier est plus âgé :
  •         70% si son âge dépasse 70 ans ;
  •         60% s’il est âgé entre 60 et 69 ans ;
  •         50% s’il se trouve dans une tranche d’âge de 50 à 59 ans ;
  •       30% s’il est âgé de moins de 50 ans.
En outre, le vendeur en viager doit seulement s’acquitter des charges locatives, qui peuvent être convenues entre les 2 parties dans le contrat de vente. Enfin, c’est l’acquéreur qui est à la charge des frais de notaire, des droits d’enregistrement et des éventuels honoraires d’agence au moment de la vente.
Source: MES FINANCES