04 42 12 33 33
* Coût d'un appel local

Diagnostic immobilier : la région parisienne est la plus intéressée par le viager

Diagnostic immobilier : la région parisienne est la plus intéressée par le viager

Premier diagnostic immobilier : les viagers occupés sont les plus sollicités

Selon le diagnostic immobilier mené par la chambre des Notaires, le viager occupé est la formule la plus prisée sur le marché en Île-de-France. En effet, 86% des vendeurs continuent d’habiter dans leur logement. 24% des biens immobiliers vendus sont des maisons, tandis que la majeure partie des biens (76%) sont des appartements, «en majorité des 2-pièces fréquemment localisées dans la Capitale» selon les précisions apportées par la chambre des Notaires. Quant à l’âge des personnes intéressées, les vendeurs sont en moyenne âgés de 78 ans, tandis que les acquéreurs appartiennent à la quarantaine (48 ans). Dans 80% des cas, les vendeurs sont des personnes seules. Suite à un constat selon lequel 68% de ces personnes seules sont des femmes, contre 2% seulement des hommes, les Notaires soulignent qu’ : « On constate une surreprésentation féminine parallèle à celle que l'on observe dans la population dans son ensemble ».

L’abattement fiscal varie selon l’âge

Selon le diagnostic immobilier de l’année 2016, la rente viagère dans la région francilienne représentait en moyenne 1040 euros pour les maisons, contre 1400 euros pour les appartements (1160 euros en banlieue et 1580 euros pour Paris). Il faut rappeler que la rente viagère bénéficie d’un abattement fiscal qui varie selon l’âge.  
Il est de :
70 % pour les personnes de plus de 70 ans, 
60 % pour les personnes âgées de 60 à 69 ans, 
50 % pour les personnes âgées de 50 à 59 ans
30 % pour les personnes âgées de moins de 50 ans . 

En d’autres termes, pour une personne de plus de 70 ans, l’impôt sur le revenu ne pèse que sur 30% de la rente.