04 42 12 33 33
* Coût d'un appel local

La vente en viager procure une retraite paisible

La vente en viager procure une retraite paisible

Comment garantir une retraite paisible en viager ?

La vente d’un bien immobilier en viager permet au vendeur, également appelé crédirentier de bénéficier d’un complément de revenu pour compléter ses pensions. Lors de la vente d’un bien en viager, le vendeur transfère sa propriété à un tiers (acquéreur ou débirentier). En revanche, il perçoit une rente jusqu’à la survenue de son décès (lorsqu’il s’agit d’un viager sur une seule tête), ou bien jusqu’au décès de la dernière personne vivante (en cas de viager sur plusieurs têtes). Le but d’une vente en viager consiste à vivre, le jour venu, une retraite paisible.

L’importance de la longévité en viager 

L’espérance de vie du vendeur est très importante en matière de viager. Autrement dit, la longévité de la personne qui met en vente son bien immobilier constitue le fondement de la vente en viager. Cet aléa est indispensable pour valider la vente. Néanmoins, conformément à la législation (C. civ. Art 1975), l’état de santé très critique du vendeur conduit à l’annulation de la vente. Rappelons tout de même que l’intervention d’un notaire est obligatoire lors de la signature du contrat de vente en viager, comme dans le cas de toutes les formes de vente immobilière. Par ailleurs, la vente en viager est caractérisée par des modalités de paiement particulières. Malgré cela, cette catégorie de vente doit être prise en compte comme une vente normale. Vendre en viager, c’est s’assurer une retraite paisible.