01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

La vente en viager : un investissement amené à avoir du succès !

[IMG_MAIN] Avec la crise, la situation financière des personnes âgées ne s'améliore pas. Les pensions de retraite ne suffisent plus et leur pouvoir d'achat est plus que jamais menacé. Les seniors, propriétaires de biens immobiliers, ont donc recours au viager pour arrondir leur fin de mois et percevoir un supplément de revenu. Tout comme le Général de Gaulle et Valéry Giscard d'Estaing, beaucoup trouvent qu'investir en viager est un moyen d'assainir les finances des personnes âgées.
Le viager en France
Les statistiques révèlent que 5 000 biens en France sont vendus en viager chaque année, un chiffre qu'on ne peut comparer au million de transactions immobilières validées par les notaires. Toutefois, l'offre est à la hausse : les spécialistes estiment actuellement à 12 000 le nombre de biens à vendre en viager. La raison principale : de plus en plus de seniors souhaitent arrondir leur fin de mois tout en jouissant de leur bien immobilier tant qu'ils sont en vie. Mais encore faut-il trouver des acheteurs, surtout en viager occupé.
De plus, les banques prêtes à financer ce type d'investissement sont souvent exigeantes : il est en général demandé que l'acheteur soit déjà propriétaire d'une résidence principale et qu'il dispose d'un apport suffisant. De ce fait, les acheteurs financent l'achat du bouquet par un crédit, et une caution par nantissement sur une épargne correspondant au montant du prêt leur est demandée.
Investir en viager est aussi un excellent moyen de financer un projet immobilier, sans devoir forcément passer par une banque : l'acheteur verse ainsi une rente mensuelle au vendeur, qui pourra se positionner comme étant « banquier », car la rente sera considérée comme étant une mensualité de prêt. En échange de la rente, le vendeur prendra une hypothèque sur le bien vendu pour être certain qu'il recevra la rente mensuelle.
D'autres options ?
Les seniors ne pouvant plus faire appel aux compagnies d'assurance, ils optent pour le prêt viager hypothécaire. Les banques se sont inspirées du Crédit foncier pour lancer cette nouvelle offre, qui permet aux seniors d'améliorer leur pouvoir d'achat et d'avoir des liquidités.
Le principe du prêt viager hypothécaire est simple. Le senior, occupant sa résidence principale, contracte un emprunt auprès de la banque tout en continuant à occuper le bien immobilier. Ainsi, tant qu'il est vivant, il n'aura pas à rembourser son prêt sauf s'il décide de mettre en vente le bien hypothéqué. En ce qui concerne le remboursement, il peut être réalisé sous deux formes. Le propriétaire peut faire un remboursement anticipé du prêt. Il doit cependant prévoir des indemnités. Il arrive aussi que le propriétaire décède avant de pouvoir tout rembourser. Dans ce cas, la banque vend le bien et perçoit le reste de la mensualité de prêt.
La banque verse le reste de la valeur du bien aux héritiers, dans le cas où la dette de l'emprunteur est inférieure au montant du bien vendu. Si la dette est supérieure à la valeur du bien, la banque devra supporter la perte.