01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Principes et intérêts de l'achat en viager

Principes et intérêts de l'achat en viager

En quoi consiste l’achat en viager ?  

Le principe du viager est que le débirentier verse seulement une partie du prix du bien que l’on appelle bouquet lors de la conclusion de la vente. Le reste est versé régulièrement durant toute la durée de vie du vendeur. La rente viagère tient compte de l’estimation de la longévité du vendeur. L’achat en viager est une alternative au prêt immobilier si on considère que la rente est une forme de remboursement que le crédirentier effectue auprès du vendeur qui prend la place du prêteur dans ce cas. L’achat en viager permet à l’acquéreur de constituer un patrimoine immobilier en étalant le paiement sur une longue période. 

Ce qu’il faut retenir lors d’un achat en viager 

L’achat en viager prévoit un engagement à long terme entre les deux parties. L’acquéreur du bien doit être sûr de son implication, car en cas de manquement de paiement, le vendeur peut tout à fait annuler le contrat sans avoir à rembourser quoi que ce soit. L’encadrement du contrat prévoit que le vendeur soit encore en bonne santé puisqu’en cas de décès de celui-ci dans les vingt jours suivant la conclusion du contrat, la vente peut être annulée sur la demande de ses héritiers.

 L’achat en viager : les frais y afférant


L’inscription et la publication de l’acte de vente définitif auprès de la Conservation des hypothèques sont obligatoires. Des frais de publication en sont générés et doivent être acquittés par l’acquéreur. En effet, le paiement de tous les frais relatifs à la conclusion de la vente est attribué au débirentier, entre autres les frais notariaux.