01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Une retraite paisible avec le viager

[IMG_MAIN] En France, la majorité des propriétaires sont des seniors âgés de plus de 60 ans. Arrivés à cette période de la vie, les aînés commencent sérieusement à envisager leur retraite. Pour ceux qui ont veillé à la réussite de leurs enfants, il n’y a plus de soucis à se faire. Mais avec les coûts des interventions médicales, des adaptations du logement pour le maintien à domicile et autres besoins importants, une source supplémentaire de revenu est la bienvenue pour ceux qui ne disposent pas d’une épargne de retraite suffisante.

Le viager, une solution intéressante

Dans un viager, la vente du bien immobilier permet aux propriétaires de bénéficier d’une rente à vie. Il est aussi possible d’avoir accès à bouquet. C’est la somme estimée entre 10 à 30 % de la valeur du bien qui servira à financer des voyages ou venir en aide aux familles nécessiteuses. D’après les experts du viager comme Benjamin Mabille, il existe bel et bien un âge idéal pour la vente en viager. Celui-ci est situé entre 60 et 65 ans. Cela s’explique par une meilleure espérance de vie et une plus grande chance de bénéficier d’une rente conséquente même si le montant n’est pas aussi attirant que pour un viager engagé à 80 ans.

En pratique

Le magazine économique Capital cite un cas en guise d’exemple : un logement de 300 000 euros vendu à 60 ans permettra au vendeur de bénéficier d’une rente de 565 euros. Si la transaction est réalisée à 79 ans, la rente atteindra les 1712 euros. Pourtant, le sexagénaire aura tout le temps de jouir de ses acquis vu que la somme des rentes atteindra les 129 000 euros lorsqu’il aura 79 ans. De son côté, le senior de 79 ans n’obtiendra ce somme que s’il a 90 ans.