01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Monétiser son logement grâce au viager

Monétiser son logement grâce au viager

Les spécificités du viager

Les seniors qui sont propriétaires d’un bien immobilier optent pour le viager afin de parvenir à leurs besoins. Il s’agit d’une transaction qui s’opère en deux temps. Tout d’abord, le prix est composé d’un capital, le « bouquet », qui est à payer au comptant le jour de la signature du contrat chez le notaire. Généralement, le bouquet représente 30% à 40% de la valeur vénale du bien. Ensuite, le vendeur perçoit une rente à verser périodiquement jusqu’à son décès. L’estimation de la rente est basée sur la différence entre le bouquet et la valeur vénale du bien, d’autres critères comme l’âge du vendeur et sa situation matrimoniale sont également pris en compte. En outre, le viager peut être libre ou occupé. Le viager occupé est plus répandu, du fait que cette option permet au vendeur de résider dans sa maison jusqu’à la fin de sa vie.

Le démembrement de propriété, une alternative au viager

Il s’agit de démembrer la propriété d’un bien immobilier en deux : l’usufruit et la nue-propriété. L’usufruitier possède le droit d’utiliser le bien et d’en percevoir les éventuels revenus, et le nu-propriétaire est titulaire d’un droit, la nue-propriété, qui est la faculté de disposer d’un bien en le donnant, le vendant ou le cédant, sans pour autant lui permettre d’en jouir ou d’en user. Le concept du démembrement de propriété consiste à vendre la nue-propriété du bien et d’en conserver l’usufruit. Contrairement à un viager, il s’agit d’un droit réel que vous conservez sur le bien immobilier, en ayant le choix entre louer le logement ou l’occuper, ou même vendre l’usufruit, si le nu-propriétaire l’accorde. En général, le démembrement est accordé en une période de 10 à 20 ans. À l’issue de cette durée déterminée, le nu-propriétaire reprend la pleine propriété du logement sans droit ni frais.                               

La vente à terme, une autre solution

Souvent assimilée au viager à cause du versement du prix qui se fait également en deux temps, la vente à terme est différente car le versement des mensualités est limité dans le temps, et les mensualités ne sont pas imposables. Cependant, la rente versée est plus importante que celui d’un viager. L’acheteur prend la possession du logement à la fin d’une période de 10 ou 15 ans, un délai qui est fixé au moment de la signature du contrat, avec la présence d’un notaire.