01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Le grand retour du Viager

[IMG_MAIN]

Comment expliquer le retour du viager ?

Le viager suscite l’engouement des professionnels de la gestion. Deux éléments permettent d’expliquer cette tendance. Le premier est le décuplement des offres. Les spécialistes sont unanimes sur ce point, mais aucun chiffre officiel ne le prouve. Ils attribuent effectivement cette augmentation des offres à l’allongement de l’espérance de vie des Français, mais aussi à la diminution du pouvoir d’achat des retraités. Ces derniers sont alors amenés à rechercher un complément de revenus. La baisse des prix constitue la seconde explication à la recrudescence des offres. Toutefois, certains spécialistes mettent en garde les acquéreurs désireux de revendre le bien ultérieurement. En effet, les prix sont de nature à stagner dans certaines petites villes. Pour espérer dégager une plus-value à la revente, mieux vaut donc faire une ou des acquisitions dans les grandes agglomérations ou au bord de mer.

Une aubaine pour les acquéreurs

La hausse des offres de bien proposé en viager profite surtout aux acquéreurs. Ils ont alors davantage de choix quant à la zone d’acquisition. En effet, si la grande majorité des biens sur le marché étaient localisés dans l’Ouest parisien, il est désormais possible de dénicher des appartements ou des maisons à travers le territoire français. À Toulouse, une maison de 90 m2 est par exemple proposée pour un bouquet de 90 000 euros et une rente mensuelle de 900 euros. Par ailleurs, une transaction viagère est exonérée d’impôts. Cette idée s’explique par le fait que les loyers perçus après avoir acquis un bien classique sont déduits du prix d’achat. Or, ici, il n’est nullement question de loyer, donc pas de fiscalité, d’où l’intérêt des personnes fortement imposées... À rappeler que le bouquet représentant 20 à 30 % de la valeur du bien doit être payé cash.
Source: VOTRE ARGENT LEXPRESS