01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Le viager et ses avantages pour le vendeur

Le viager et ses avantages pour le vendeur
Augmenter ses revenus mensuels en vendant son logement tout en pouvant l'habiter, c'est la formule du viager, qui retrouve de l'intérêt dans le contexte économique actuel. Il n'est pas nécessaire d'attendre 70 ans pour l'envisager. « II faut surtout tenir compte de ses besoins financiers et de ses projets », précise Benjamin Mabille, président de BM Finance, expert en viager. Toutefois, plus on est âgé, plus la rente et le bouquet sont élevés, et moins la rente est taxée. 
La valeur du bouquet et de la rente sont évaluées selon un barème officiel, qui prend en compte la valeur du bien et l'espérance de vie du propriétaire», explique Benjamin Mabille. Le montant de la vente correspond à la valeur de la nue-propriété, soit 33% de la valeur du bien à 60 ans, 45,5% à 70 ans et 61 % à 80 ans. A 60 ans, la propriétaire d'une maison valant 30 0000 € peut toucher un bouquet unique de 100 000 €, ou une rente seule de 416 €/mois, ou encore un panaché : bouquet de 50 000 € et rente de 200 €/mois. 
A 70 ans, elle peut envisager un bouquet de 136 000 € ou une rente de 721 €/mois. 


LE VIAGER LIBRE : ON VEND UN BIEN QUE L'ON N'HABITE PLUS 

Le viager libre offre une rente supérieure, de l'ordre de 1 243 €/ mois pour une femme de 60 ans, de 1 600 €/mois à 70 ans, et de 2 450 €/mois à 80 ans, pour un bien de 300 000 €. Cela peut être une solution pour payer une maison de retraite. La part de la rente et du bouquet se négocie. Dans le cadre du viager occupé, en cas de départ en maison de retraite, « il est envisageable de demander une augmentation de 30%», souligne Benjamin Mabille. L'acheteur paye la taxe foncière et les gros travaux.
Le vendeur, lui, garde à sa charge travaux d'entretien et taxe habitation. Tout cela doit être précisé dans le contrat. Tout comme le « privilège de vendeur»,soit une hypothèque avec clause résolutoire à la vente. Celle-ci protège le vendeur et lui permet de récupérer son bien si l'acheteur ne paye plus la rente. 
La rente est indexée annuellement sur l'indice INSEE de la consommation. Une fois le contrat signé chez le notaire, l'acheteur ne peut pas la renégocier. 
Le bouquet est exonéré d'impôts. La rente est imposable,selon une charge décroissante avec l'âge : 40% de 60 à 69 ans et 30 % au-delà de 69 ans. Une personne de 70 ans qui touche une rente viagère de 10 000 € / an n'ajoutera donc que 3 000 € à son revenu imposable.Pour en savoir plus, BM Finance vous invite à consulter ses conseils sur le viager.


   Conseil en direct

Conseil en direct
(version d'essai)