01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Échelonner le paiement d'une rente viagère

[IMG_MAIN] Le choix de la rente répond généralement au souhait du crédirentier. Quel est l’intérêt d’échelonner le paiement de cette rente ? 

Un accord entre les parties  

La rente viagère par paliers et la rente viagère dégressive, résultent d’une négociation entre le crédirentier et le débirentier. De cette négociation ressort le type de rente mentionnée dans le contrat. Le choix correspond généralement au souhait du vendeur, mais pas forcément. En effet, n’oublions pas que le vendeur a autant d’intérêt, si ce n’est plus, que l’acquéreur à ce que la négociation aboutisse. Après tout, il est généralement âgé de 70, 80 ou 90 ans. Et ce n’est pas sans raison si la vente en viager est souvent citée comme un moyen de compléter ses revenus. En d’autres termes, le choix de la rente viagère dépend du vendeur et de la situation financière de l’acquéreur. 

Pourquoi choisir d’échelonner les paiements

Prenons comme exemple la rente viagère par paliers. Avec cette formule, l’acheteur et le vendeur s'entendent quant à la date à partir de laquelle les mensualités baissent ou augmentent. Si le montant est revu à la baisse, on peut suggérer que le vendeur souhaite au départ avoir la garantie de la solvabilité de l’acquéreur ou, plus vraisemblable, compte sur une rente importante pour pallier une précarité financière. En revanche, si le montant est revu à la hausse – ce qui est aussi le cas de la rente viagère progressive –, on peut suggérer qu’un acquéreur financièrement précaire demande un sursis.