01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Vendre à ses enfants en viager

[IMG_MAIN] Le viager peut permettre de déshériter ses descendants. A l’inverse, pour bénéficier du bouquet et de la rente associés tout en gardant le bien dans la famille, certains parents sont tentés de vendre en viager leurs biens immobiliers à leurs descendants. Toutefois, ce genre d’opération n’est pas dénué de risques.

Les risques pour les héritiers

Lorsque le prix fixé n’est pas conforme, la vente en viager à ses enfants est considérée comme un montage visant à déguiser la donation. Dans d’autres termes, on peut percevoir ce type de vente comme un moyen de conserver le patrimoine immobilier familial et de venir financièrement en aide aux parents par le versement des rentes. On observe souvent dans cette situation des conflits entre les héritiers. L’idéal serait d’informer toute la fratrie de la vente pour pouvoir affirmer auprès de l’administration fiscale que le prix de vente correspond parfaitement à la valeur du bien.  

 L'importance d'être accompagné 

 Les risques et les difficultés qu’on peut rencontrer tout au long des procédures à suivre dans une vente en viager peuvent être énormes lorsque l’opération est mal conduite. Ainsi, il est toujours préférable de se faire accompagner par un professionnel dans l’exécution de ce type transaction. Une personne spécialisée dans le domaine du viager et qui maîtrise parfaitement la législation qui encadre ce type de vente immobilière. Ainsi, elle sera tout à fait capable d’assurer notre protection ainsi que de faire valoir notre droit en cas de litige.