01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Les préalables à la vente en viager

[IMG_MAIN] Vendre en viager permet au crédirentier de toucher un complément de retraite intéressant tout en continuant à résider chez lui. De plus, ce type de transaction immobilière permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Ce n’est toutefois pas une décision à prendre sur un coup de tête. Il s’agit ainsi de bien y réfléchir et d’être vigilant quant aux différentes procédures de vente.

A qui est destinée la vente en viager ?

D’une part, ce type de transaction immobilière est choisi par les propriétaires d’un bien immobilier, retraités et plutôt âgés. Le but de la manœuvre est d’obtenir un revenu supplémentaire. Ainsi, le viager leur permet, en leur procurant un revenu supplémentaire, d’avoir un bon niveau de vie. Aussi, les personnes qui sont les plus intéressées par la vente en viager sont celles qui n’ont pas d’héritiers. En revanche, certaines choisissent d’adopter cette transaction en vue de permettre aux membres de sa famille de ne pas avoir à subir les charges liées aux maisons de retraite ou autres types de frais. 

Comment s'assurer du versement de la rente ?

Comme pour tous les types de transactions immobilières, la vente en viager nécessite la participation d’un notaire dans la réalisation des différentes procédures. Ce dernier veillera à la protection du vendeur avec en guise de bouclier un contrat Il est ainsi recommandé d’introduire dans l’acte de vente des clauses qui protègeront le crédirentier de toutes les éventuelles difficultés liées aux versements de la rente. 
Source: NOTAIRE