01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Les seniors et le viager : un investissement rassurant

[IMG_MAIN] En 2008, le Conseil économique et social a effectué une étude sur la modernisation et le développement de la vente en viager afin de mettre en place le nouveau prêt viager hypothécaire. En guise de rappel, la vente immobilière en viager est un contrat qui permet à crédirentier de vendre son logement à un débirentier chargé de lui verser une rente jusqu'à sa mort. En ces temps de récession économique, ce type de vente est de plus en plus apprécié des Français.

Les détails de l'offre en viager
Dans la majorité des cas, la rente viagère concerne la résidence principale des seniors. La vente de ce bien immobilier leur permet de bénéficier d'un complément de revenu et de vivre une retraite paisible dans leur nid douillet jusqu'au décès. Du côté de l'acquéreur, cet achat est un type de placement direct qui ne requiert aucune intervention d'un organisme financier. En pariant sur l'espérance de vie et le décès du vendeur, il espère effectuer une bonne affaire. La complexité des démarches étant parfois un facteur bloquant, il vaut mieux contacter des agents immobiliers spécialisés et des notaires en cas de vente en viager. Ils sauront déterminer avec exactitude le montant de la rente tout en tenant compte de diverses clauses indispensables comme l'indexation ou la durée de versement.

Une loi issue de l'Ancien Régime
Dans le vieux français, Viager veut dire « temps de vie » et les articles 1968 à 1983 du Code civil stipulent que « la vente du bien intervient en échange du versement au vendeur d'une rente à vie ». L'acheteur fait un pari sur l'avenir et donc sur le décès du vendeur pour tenter de maximiser son achat en payant la rente viagère le moins longtemps possible. Dans le cas d'un contrat avec un bon vivant, la longévité affecte beaucoup la transaction et la maison pourra vite devenir plus chère que sa valeur. Mais là encore, un spécialiste en viager saura vous orienter sur le choix du bien à acquérir en fonction de votre objectif à long terme.

Une mauvaise réputation ?
A cause du « pari » sur le décès du vendeur, la vente en viager a longtemps une mauvaise réputation mais, une fois les éclaircissements faits et les malentendus dissipés, de plus en plus de seniors sont intéressés par cette transaction. D'ailleurs, les statistiques montrent que la France enregistre entre 2000 à 5000 ventes en viager par an. Pour ceux qui se posent encore des questions sur cette démarche, il existe des ouvrages de références disponibles chez Le Particulier Editions et, plus pratique encore, la recherche sur Internet et le contact direct avec une agence spécialisée.