01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Viager : l'offre surpasse la demande

[IMG_MAIN]

Viager : plus avantageux pour les vendeurs ?

Malgré le regain d’activité du viager, l’offre et la demande semblent toujours être en déséquilibre. En effet, face à la baisse du pouvoir d’achat, de plus en plus de retraités décident de vendre leur logement en viager afin d’arrondir leur fin de mois. Cependant, malgré les différentes solutions proposées par certains investisseurs institutionnels, les acquéreurs restent insuffisants car ces derniers préfèrent investir dans l’immobilier classique.

Les acquéreurs appréhendent certains risques

De prime abord, les acquéreurs en viager préfèrent acheter un bien à des seniors âgés de plus de 80 ans, réduisant les chances des plus jeunes vendeurs. Mais d’autres critères comme leur sexe, le type de bien et le prix conditionnent également l’achat des investisseurs. Cependant, s’ils se montrent aussi réticents à l’idée de se lancer dans ce marché, c’est surtout par crainte des aléas présentés dans le contrat de viager. En effet, ils appréhendent le fait d’acquérir un bien à un senior à la santé de fer et ainsi, de ne pas faire une bonne affaire. L’engagement à très long terme est également une source de peur car ils devront s’assurer de payer la rente viagère jusqu'au décès du vendeur. D'autant plus que les banques ne financent pas l'investissement en viager.

Source: LE FIGARO