01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Bouquet viager : retour sur les modalités de paiement

Bouquet viager : retour sur les modalités de paiement

Tout ce qu’il faut savoir sur le bouquet en vente viagère

Vendeurs et acquéreurs ne sont plus sans savoir les modalités de paiement d’une vente en viager. Mise à part la rente viagère qui constitue le critère de choix sur lequel se reposent les crédirentiers dans la vente de leur bien, le bouquet viager reste néanmoins la clef de voûte qui détermine la qualité de la transaction.

Bouquet : les chiffres clés

Le bouquet constitue le montant initial versé au vendeur par l’acquéreur au moment de la signature de l’acte de vente. Bien que très déterminant dans la suite de la transaction, il n’est cependant pas obligatoire. Mais dans la plupart des cas, le bouquet est revendiqué par les vendeurs car il constitue une somme d’argent immédiate. Son montant est flexible et peut être discuté entre les deux parties. La rente dépendra ensuite du montant du bouquet. En effet, plus le bouquet sera conséquent, moins la rente sera élevée.

Comment le bouquet est-il estimé ?

La vente en viager étant soumise à un contrat aléatoire, le montant du bouquet est estimé en fonction de l’âge du vendeur en plus d’être déterminé selon la valeur du bien mis en vente. Le vendeur décide alors, en fonction de ses préférences, si il préfère un bouquet élevé ou non.