01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Le viager pour compléter ses revenus par Se loger

[IMG_MAIN]
Ce matin, sur France Inter, le journal de Micka«l Thébault abordait notamment l'immobilier, et plus un phénomène en pleine expansion du fait de la crise : le viager. Alors qu'il est question du rétablissement départ à la retraite à 60 ans, et que l'on s'inquiète de plus en plus du montant de sa retraite, on à un regain d'intérêt pour cette formule de vente, rendue célèbre par Jeanne Calment et Michel viager, comment ça marche ?
 Rédigé par Hélène Baratte | Catégorie Vente/Achat |
Il y a 10 ans, le marché du viager était évalué à moins de 5 000 ventes par an de 9 000 transactions par an. Cette augmentation s'explique par le fait qu'il y a "de plus en plus d'acheteurs potentiels avec de moins en moins de capitaux les "vendeurs, personnes âgées aux retraites souvent modestes, (...) y voient un moyen de boucler les fins de mois difficiles."
En effet, si le viager n'a pas toujours bonne réputation, il permet à des personnes dont la retraite est insuffisante ou dont le logement est trop de se procurer une sorte de retraite complémentaire ou un petit pécule, ainsi qu'une rente trimestrielle, pouvant compléter des revenus trop justes.
 
 Le principe du viager
 On peut considérer le viager comme une vente normale dont que le prix serait payé selon des modalités particulières. Le viager, ce sont des droits partagés entre le vendeur et l'acheteur. Pour compléter ses revenus ou sa retraite, maison ou son appartement en échange du versement d'une rente à vie par l'acheteur et, en général, également En contrepartie, l'acquéreur devient propriétaire du bien.
Ainsi, le bien acheté en viager n'appartient plus au vendeur : il ne peut alors ni le vendre, ni le louer, ni le laisser à ses héritiers éventuels puisque Le vendeur fait en quelque sorte crédit à l'acheteur.
L'acheteur s'acquitte quant à lui de sa dette envers le vendeur au moyen d'échéances (mensuelles, trimestrielles ou autres)... dont le nombre L'un étant créditeur de la rente et l'autre étant débiteur de la rente, juridiquement, on appelle le vendeur "crédirentier" et le vendeur, "débirentier".
 
Qu'est-ce qu'un bouquet ?
Le bouquet est un versement comptant : c'est une somme dont le vendeur réclame le versement immédiatement. En cas de bouquet, on le déduit du prix de vente : on ne convertit en rente que le solde du prix. Cette formule mixte permet au vendeur de percevoir immédiatement une somme plus importante
Le prix de vente est converti en rente viagère, déterminée en fonction de l'espérance de vie du vendeur.