01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Miser sur le viager

Miser sur le viager
Pour ceux qui rêvent d’investir dans une transaction immobilière, il existe heureusement des techniques qui permettent encore de faire une bonne affaire. 

Investir dans un bien occupé

Cela revient à acquérir un logement loué et entrer en possession des lieux à la fin du bail. Cette forme de transaction permet de bénéficier d’une décote de 12 à 15 % sur le prix d’achat. Dans les cas où le locataire est une personne âgée de plus de 70 ans ou le bail a été rédigé suivant les recommandations de la loi de 1948, la baisse peut aller jusqu’à 30 %. Mais ici, dans le cas d'un viager occupé, il est plus compliqué de récupérer le bien occupé parce que ceux-ci sont gérés par des institutionnels lorsque les baux en cours durent 6 ans. Pour éviter les pièges, il vaut mieux se renseigner davantage sur le locataire et les risques de défauts de paiements.

Acquérir une nue-propriété

Pour une période située entre 5 à 20 ans, il est possible d’investir dans la nue-propriété d’un logement ancien ou d’une maison neuve. Comparé à la valeur effective du marché, le prix d’achat diminue de 20 % en 5 ans, de 40 % en 15 ans et de 54 % en 20 ans. Durant ces années, le nu-propriétaire ne bénéficie d’aucun revenu, mais il aura accès à la pleine propriété du bien à la fin du démembrement.

Miser sur le viager

Tous les ans, Paris et la Côte d’Azur enregistrent entre 4 000 et 5000 achats en viager. Même si elle n’attire pas beaucoup les Français, cette forme de transaction permet à l’acquéreur de bénéficier d’une décote qui peut atteindre les 60 %. Pour Benjamin Mabille, gérant du cabinet BM Finance, l’achat en viager est d’autant plus avantageux, car il permet de récupérer un bien en parfait état puisque le vendeur en viager occupé se charge de tous les travaux d’entretien des lieux. 


   Conseil en direct

Conseil en direct
(version d'essai)