01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Les avantages procurés par la rente viagère

[IMG_MAIN]

Les points forts et les limites de la rente viagère

La rente viagère est dédiée à tout individu voulant toucher un surplus de revenus pendant la durée de sa vie à condition de céder son capital. L’assureur a la tâche de verser ce complément de revenus jusqu'au décès de la personne.

Les caractéristiques de la rente viagère

En percevant la rente viagère, l’individu n'aura plus à s'occuper de la gestion de son épargne. Le montant de sa rente viagère ne connait aucune régression sauf en cas de baisse du pouvoir d'achat. La fiscalité de la rente viagère n'est pas aussi avantageuse comparée à celle de la gestion active ni d’un contrat d’assurance vie. Elle est imposée au même titre qu’une pension de retraite après un abattement de 10 % pour le PERP ou Madelin. En cas de décès du bénéficiaire de la rente viagère, son conjoint peut en bénéficier sous certaines conditions, notamment avec l'option « réversion ». Dans ce cas, le nouveau bénéficiaire a le droit de toucher 60 à 100% du montant. D'autres options peuvent également être proposées par les assureurs afin de pallier à l'impossibilité de récupérer le capital accumulé sur une assurance vie quand il est converti en rente viagère. Le bénéficiaire doit examiner attentivement les clauses spécifiques stipulées dans le contrat. Enfin, la revalorisation de la rente viagère dépend de l’espérance de vie de la personne. Les assureurs la qualifient de « table de mortalité » ou de « taux d’intérêt technique ». L'assureur peut valoriser ou non la rente avec le taux technique correspondant aux bénéfices futurs qu’il peut réaliser avec le capital.