01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Les enjeux du viager occupé

[IMG_MAIN]

Viager occupé : plusieurs options envisageables

La vente en viager occupé est une variante de la vente en viager qui consiste à quitter son logement après la signature du contrat mais en percevant une rente mensuelle à vie. Si en termes de revenus, cette option peut présenter plusieurs avantages, quels sont cependant ses enjeux pour l’avenir du vendeur en maison de retraite ?

La location du bien est-elle possible ?

Même si l’acquéreur peut immédiatement occuper la propriété après la signature du contrat, le crédirentier possède toujours l’usufruit du bien. Il peut parfaitement le mettre en location. Cette option a de multiples avantages : non seulement le crédirentier perçoit une rente mensuelle mais il touchera également les loyers du logement, sans parler de la pension de retraite ou encore des éventuelles allocations. Il n’est pas étonnant que la location soit une option très appréciée par les seniors après la vente de leur propriété en viager occupé.

Et si le bien est confié au débirentier ?

Suivant un accord préétabli dans le contrat de viager, le débirentier peut entrer en possession du bien immédiatement après la signature. Seulement, la rente viagère sera revue généralement à une hausse de 30%. Même si cette option ne permettra pas au crédirentier de percevoir les mêmes avantages qu’en location, elle peut présenter d’autres privilèges comme la libération de toutes les charges locatives. Il est également possible que cette alternative n’ait pas été mentionnée dans le contrat de vente en viager occupé. Dans ce cas, les deux sujets peuvent discuter d’un commun accord sur de nouvelles conditions. Ce changement nécessite par ailleurs l’intervention d’un notaire.