01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

La vente en viager pour augmenter ses ressources

[IMG_MAIN]

Devenir rentier avec une vente en viager

Pour augmenter ses revenus, la vente en viager est une solution. En plus d’offrir la possibilité au vendeur de rester dans son logement, il lui permet de percevoir une rente à vie, excluant le bouquet. Un procédé intéressant qui peut résoudre les soucis financiers des personnes âgées.

Vente en viager : une vente notariée

Devenir rentier grâce à la vente en viager peut être la réponse adaptée aux personnes âgées en quête d’une source de revenus supplémentaire. Comme toute opération immobilière, une vente en viager doit se faire en présence d’un notaire. L’acte de vente doit mentionner toutes les conditions de la transaction (la valeur du bouquet et de la rente, les obligations de chaque partie, etc.).  Du point de vue juridique, le vendeur devient un crédirentier et reçoit une rente à vie de la part de l’acquéreur, appelé débirentier. Si le vendeur choisit de continuer à vivre dans son logement, il doit maintenir les lieux en bon état, régler les charges courantes et la taxe d’habitation. Le débirentier sera par contre responsable des grosses réparations, de la taxe foncière, etc.

Vente en viager : la clause résolutoire

Pour éviter de mauvaises surprises, le crédirentier doit s’assurer que sa rente soit versée de manière régulière d’où l’intérêt de la clause résolutoire. Celle-ci définit qu’en cas de rente impayée pendant X périodes, le crédirentier peut récupérer son bien. En guise de dommages et intérêts pour rupture de contrat, les juges laissent le crédirentier conserver le bouquet et les rentes déjà payés par le débirentier.