04 42 12 33 33
* Coût d'un appel local

Les secrets d'un viager réussi

Les secrets d'un viager réussi

Bien qu’il soit associé à une spéculation sur l’espérance de vie, le viager est un placement très bénéfique tant pour le débirentier que pour le crédirentier. En effet, mis à part son apport financier au vendeur, il permet à ce dernier de vivre ses vieux jours dans la tranquillité, que ce soit dans son habitation ou dans une maison de retraite. Quant à l’acheteur, les avantages que procure un investissement viager ne sont pas négligeables, notamment sur le prix de vente d’un bien qui est moins cher que lors d’un investissement immobilier classique. 

Le prix de départ  

Actuellement, la Côte d'Azur et l'Ile-de-France constituent les 80% des offres et les prix diffèrent suivant les situations. En premier lieu, l'agence spécialisée dans le domaine du viager vous indiquera le prix d'estimation du bien. Ce chiffre sera la base du calcul du montant du « bouquet » et de la rente viagère attribuée au vendeur jusqu'à sa mort. En principe, le bouquet est variable en fonction des besoins du vendeur, plus le bouquet sera élevé, plus la rente sera base. Bien entendu, des négociations sont possibles pour modifier le montant du bouquet et de la rente mais il faut surtout veiller à ce que les transactions respectent les lois fiscales en vigueur. En viager, il est plus intéressant de faire figurer dans le contrat de vente le montant de la rente indexé sur un indice du coût de la vie à évaluer chaque année.

Les chiffres clés du viager     

Les acquéreurs sont conscients des innombrables avantages de l’achat en viager, de plus en plus d’investisseurs immobiliers sautent le pas. Cependant, entre les différentes formes de viager qui existent, les chiffres se penchent davantage sur le viager occupé. En effet, 95% des transactions viagères sont de cette catégorie. Les 5% restants sont attribuées au viager libre ou de toute occupation. Plus important encore, l’investissement viager a connu une hausse considérable en 6 ans car si la France a enregistré 2550 ventes en 2006, celles-ci ont atteint la barre des 4000 en 2012. Cependant, seuls un tiers des vendeurs trouvent des acquéreurs pour leurs biens.

Des investissements multiples pour amoindrir les risques

L’investissement viager peut être assujetti à certains risques. C’est pourquoi certains acheteurs sont encore réticents à l’idée d’acquérir un bien en viager. Afin de limiter les risques liés à ce placement à caractères particuliers, des investisseurs institutionnels ont lancé un fonds destiné à acquérir un grand nombre de biens en viager. Mais il est également possible d’investir entre particuliers tout en gardant la même vision grâce à l’aide de la société civile immobilière (SCI) qui permettra aux acquéreurs d’acheter jusqu’à cinq biens.