01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Un contexte social favorable au viager

[IMG_MAIN] On le sait, le viager tend à revenir au goût du jour. Sans parler des personnes âgées qui sont face à des besoins croissants du fait de l’amélioration de leur espérance de vie, cette avancée dans la conception du viager est le fait d’un phénomène social encore plus marquant, celui de la pauvreté de la nouvelle génération. En effet, il y a une forte dualité dans la situation économique du troisième âge et des jeunes. Ces derniers ont vu leur pouvoir d’achat diminuer tandis que les retraités ont bénéficié d’une amélioration progressive de leur situation. 
  • Aisance des retraités 
A priori, on ne peut pas lier les causes de la détérioration de la situation des jeunes à celles des raisons qui ont fait que les seniors profitent d’une certaine aisance, notamment la possession d’un patrimoine immobilier conséquent. Les retraités ont eu la chance d’évoluer professionnellement pendant les 30 glorieuses alors que les actifs d'aujourd'hui vivent dans un contexte économique de plus en plus insoutenable. 
  • Intervention du viager 
 Ainsi, le viager a été sollicité par les politiques pour équilibrer le partage des richesses entre les deux générations. Les jeunes accèdent plus facilement à la propriété tandis que les seniors bénéficient d’un moyen facile pour assurer leur fin de vie. Restauration du bien-être des jeunes.  Il ne manque pas de conceptions qui mettent la responsabilité de la difficulté de la jeune génération sur le compte des aînés. Leur comportement tendrait à dilapider les éléments de richesse des jeunes. Un courant de pensée vient même jusqu'à poser l’obligation des parents à laisser les jeunes dans un contexte qui offre au moins le même bien-être que celui dans lequel ils étaient auparavant. Le viager constitue un des outils qui permettent de réaliser cet état de bien-être. Et ça marche puisque les personnes âgées en recourant au viager se posent toujours des questions ayant trait à la situation de leurs enfants : gagner en autonomie et ne pas constituer un poids pour la jeune génération, laisser le bouquet en héritage…