01 43 43 43 77
* Coût d'un appel local
04 42 12 33 33
* Région PACA

Le concept du viager intermédié

Le concept du viager intermédié

Les acteurs institutionnels se mobilisent

Pour faire évoluer le marché immobilier, les investisseurs institutionnels prévoient de mettre en place des portefeuilles de biens immobiliers en viager. Parmi les plus conséquents, le fonds à hauteur de 100 millions d’euros de la Caisse des Dépôts sera disponible à compter du second trimestre 2014. Il permettra aux opérateurs professionnels d’entrer en possession de 800 à 900 biens via le viager occupé.

Appelé viager intermédié, ce nouveau système sera comparable à un OPCVM, dans lequel la longévité du vendeur sera prise en compte par les mutuelles détenant un important portefeuille de biens en viager. Tous les biens accumulés seront vendus en priorité aux ayants droits lorsque après le décès du crédirentier. Même s’il s’agit encore que d’un projet expérimental, le viager intermédié permettra d’améliorer le patrimoine français dont 72 % des biens appartiennent actuellement à des personnes âgées de plus de 70 ans.


Conséquences directes du viager intermédié

De plus en plus de personnes morales comme les assureurs, les mutuelles et les caisses de retraite sollicitent des experts pour créer des fonds en viager. Chez Virage-Viager, le président Éric Guillaume a mis en place un système pour Corimo, une caisse de retraite des enseignants. Ce dispositif a permis d’acheter en viager près de 120 biens immobiliers. Interrogé par le Figaro, le spécialiste Benjamin Mabille, fondateur et dirigeant du cabinet BM Finance, est convaincu que cette nouvelle forme de transaction immobilière permettra aux seniors de bénéficier d’une source importante de revenus qui leur permettra de vieillir en toute tranquillité sans devoir demander l’appui financier de leurs enfants. Certains viagers permettent même aux parents de venir en aide à leurs enfants.
Source: Le Figaro Magazine